* PHIL MAGGI / DRAAIER / FREZER :: * CEDRIC STEVENS

 

Phil Maggi (Electronics, Samples, Field Recodings) 
Draaier / Frezer (Visuals)
 
PHIL MAGGI :
Fondateur et chanteur du groupe Ultraphallus depuis 2004, il réalise avec ce quatuor quatre albums sortis sur différentes structures de distribution et notamment le prestigieux label anglais Riot Season. Assenant des performances scéniques frénétiques qui les ont amenés à voyager en Europe, les membres d’Ultraphallus ont particulièrement sévi au renommé festival de Dour.
Depuis 2005, Phil Maggi a présenté plusieurs œuvres musicales sous forme de performances scéniques dans de nombreux pays incluant la Turquie, la France, l’Allemagne, la Croatie, la Belgique ou encore la Pologne et la République Tchèque.
Ses disques ont été masterisés par des pointures de l’art sonore tels que James Plotkin ou encore Andrew Liles. Sa performance en première partie du groupe mythique Tuxedomoon a notamment fait grande impression.
Dès 2010, il participe en tant que musicien bruitiste et atmosphérique aux présentations des sculptures bruyantes de Jonathan de Winter dans des galeries d’art, tels le Botanique et le Musée d’Ansembourg de Liège.
En perpétuelle évolution et déterminé à agrémenter ses performances de visuels ou de mouvement, Phil Maggi mûrit de nouvelles idées depuis 2011.
Une collaboration se crée alors avec les danseuses Ornella Venica et Etelle Bibbo, mais aussi des concerts en images grâce aux visuels de Tom Van Lippevelde.
En 2012, Phil Maggi continue chacun de ses projets, tout en se consacrant de plus en plus activement à la diffusion, à l’écriture et à l’élaboration de ses films.
 
Cédric STEVENS
 
Cédric débute sa carrière en 1993 sous le pseudonyme d' "Acid Kirk" en tant que dj et compositeur/producteur techno. Il ne lui faut que quelques mois pour s'imposer comme une des figures les plus importantes de la scène belge, et sa renommée dépasse rapidement les frontières. Entre 93 et 97 il réalise une quinzaine de disques (devenus des classiques du genre) et se produit non seulement dans la plupart des clubs et événements belges (Fuse, Rave Explosion, Cherry Moon,...) mais aussi dans nombre de métropoles étrangères (New York, Melbourne, Paris (Rex Club), Rome, Vienne, Berlin (Love Parade), Amsterdam (Melkweg),...) ou il partage l'affiche avec les plus grands dj's internationaux (Jeff Mills, Laurent Garnier, Miss Djax, Richie Hawtin, Dave Angel, Dave Clark...).
En 1997, poussé par son interet grandissant pour le free-jazz, la musique alternative et experimentale, l'ambient psychédélique et l'avant-garde en général, il co-fonde le label Elf Cut (dont il est directeur artistique) et lance son nouveau projet : "The Syncopated Elevators Legacy" (S.E.L.) avec lequel il explore ces nouveaux horizons sonores. Pendant ses quatre années d'existence, Elf Cut publie une dizaine de disques (dont trois sont réalisés par S.E.L. ) et est rapidement perçu comme un des labels les plus influents de la scène électronique d'avant-garde. S.E.L. se produit dans de nombreuses salles et événements, principalement en Belgique et en France (AB, Nuits du Botanique, Halles de Schaerbeek, Festival de Dour, Recyclart, Vooruit, Zaal Belgie, De Singel, Batofar (Fr), Festival Multimédia de Créteil (Fr), Centre Culturel de Nantes (Fr),...). Les disques de S.E.L reçoivent un accueil chaleureux de la part de nombreux artistes prestigieux (Christian Fennesz, Vibracathedral Orchestra, My Cat Is An Alien) et certains des titres qui en sont issus sont programmés à la BBC par John Peel dans sa célèbre émission radiophonique hebdomadaire.
Entre 2000 et 2004 Cédric compose la musique de trois créations du chorégraphe Bud Blumenthal ("Les Entrailles de Narcisse", "Red Cliff" et "Les Sentiers d'Ulysses"). En 2003 le Vooruit et la Communauté Flamande lui commande une réinterpretation d'une oeuvre de l'ensemble de musique contemporaine "Hermes Ensemble" qu'il présente en concert dans la Theaterzaal du Vooruit ou il partage l'affiche avec le pianiste Kris Defoort et le Hermes Ensemble. Ces dernières expériences illustrent l'évolution de sa démarche qui se voit de plus en plus influencée par la musique contemporaine et minimaliste.
Parallèlement à S.E.L. Cédric forme le Collectif "Drifting Bears" en 2003 au sein duquel, accompagné d'un guitariste, d'un bassiste et d'un batteur il développe les aspects les plus physiques de sa musique; débute alors un long processus créatif qui débouche en 2007 sur la sortie de l'album "South of No North", sorte d'épopée free-rock psychédéliquement noise dont les magazines "Riff Raff" et "The Wire" (référence internationale ultime en matière de musique alternative d'avant-garde) ne manqueront pas de pointer l'excellence. Le Drifting Bears Collective est également connu pour ses nombreux concerts, dont certains en premiere partie d'éminentes formations neo-folk d'outre-manche et d'outre-atlantique (No-Neck Blues Band, Vibracathedral Orchestra, Double Leopards,...).
Utilisant dorénavent son vrai nom quand il se produit dans le domaine des musiques minimalistes ou experimentales, Cédric commence à multiplier les apparitions et experiences liées à cette démarche; il a récemment participé à l'exposition "toute crauté est elle bonne à dire" à la "centrale électrique" pour laquelle il a réalisé une performance sonore et picturale en collaboration avec le peintre Serge Golwicht le jour du vernissage (le 6/2/2009).
Une bourse d'aide à la composition lui a été allouée par la Communauté Française pour la création d'une pièce minimaliste intitulée "Benares Crescent", basée uniquement sur des enregistrements de l'instrument indien appelé "tampura", dont la première publique a eu lieu à l'église notre dame de la chapelle dans le cadre des fetes de la musique le 19 juin 2009 durant la nuit minimaliste (à laquelle des artistes d'envergure internationale tel que Janek Schaeffer, Christian Fennesz ou Alva Noto participaient également).
Fin 2008 il reprend ses experimentations dans le domaine de l'acid techno evolutive en tant qu' Acid Kirk et a recommence à se produire en live et dj dans differents evenements, un nouvel ep intitulé "Out of the Blew" est sortii en avril 2010 en co-production sur les labels First Cask & Wémé.
L'université d'art plastique Paris 8 (fondée par Foucauld, elle fut le berceau des cours mythiques donné par Delheuze) l'invite à faire une conférence sur la musique bruitiste en mai 2011. En Aout il fait une performance sonore en corrélation avec la sculpture intitullée "Sky Rock" réalisée par le liégeois Xavier Mary pour le vernissage d'une exposition d'artistes belges émergents au prestigieux musée d'art contemporain de Warsovie: le "Zacheta Museum".
Le Drifting Bears Collective est rebaptisé "South Of No North" avec l'arrivée en son sein de Laurent Baudoux (artiste influent de la scene alternative electronique belge dont les nombreux projets tels que "Scratch-Pet-Land", "Fan Club Orchestra", "Baleine 3000", "Sun O.K. Papi K.O." sont parus sur le label Sonig) qui devient le claviériste du groupe. Un nouvel album intitullé "Octopussies Liquor Store" est enregistré et parait sur le label bruxellois Humpty Dumpty en octobre 2011, cette parution est accompagné de quelques concerts dont une performance très remarquée au botanique en novembre.
La fin de l'année 2011 est également l'occasion pour Cédric de se produire en Afrique du Nord (en Algérie et Tunisie) et d'animer un workshop à Alger sur la musique Noise durant le mois de décembre.
Cédric est actuellement en train de terminer l'enregistrement d'un nouvel album solo composé des pièces "Benares Crescent" (voir plus haut) et "Riding the Core" (sa nouvelle composition). La parution de cet album se fera sur le label londonnien Discrepant; elle sera précédée de la parution sur le meme label d'une compilation de ses travaux réalisés sous le pseudonyme "The Syncopated Elevators Legacy" entre '97 et '05, accompagnée de remixes d'artistes prestigieux de la scene d'avant-garde internationale (Leyland Kirby, My Cat Is An Alien, Christian Fennesz, Burning Star Core, Sylvain Chauveau & Motion Sickness Of Time Travel); http://discrepant.net/releases .
2012 verra Cédric prendre part aux activités du collectif d'artistes nommé "Habito" basé à Barcelone dont les créations mélangent différentes disciplines et approches artistiques (graphisme, sculpture, video & musique) et les intègrent à l'architecture de la ville, bien connue pour son dynamisme en la matière.
http://discrepant.net