MILK (ELECTRONIC_POP_ROCK (B)

http://www.milkmusic.be

Milk est né il y a 5 ans.

Leur musique - largement inspirée par les sonorités eighties – laisse une place de choix aux synthés délibérément rétros et aux rythmes binaires.

Un concept accrocheur et une image forte, volontairement décalée, attisent rapidement les regards et la curiosité.

Milk enchaîne les concerts et se produit sur les scènes des principaux festivals belges (Nandrin, Venus Rock, Pac rock, Riffs'n'bips, Fêtes de Wallonie à Namur,. Dour Music Festival..) dont notamment une prestation très remarquée aux Francofolies de Spa en 2007.

Trois ans après la sortie de leur premier album « Favorite Taste » (mars 2006), le groupe revient en force avec un second opus au titre plus qu’évocateur : « Romantic ». Plus abouti et plus introspectif.

Extract MUSICZINE | 17/10/2009

Le second combo à épingler sous ce petit chapiteau répondait au patronyme de Milk. Faut dire que pour l’instant, il est dans tous les bons coups. Il s’est ainsi notamment produit au Nandrin, à l'Autumn Rock ou encore à Dour cette année. Et si le band est assez jeune (NDR : ce n'est pas le cas de ses membres qui ont déjà un passé derrière eux), il draine déjà un public fidèle. Leur style s’inspire des eighties. Notamment la pop électro. On pense immédiatement à Vive La Fête. A cause de la présence d’une chanteuse blonde. Mais la comparaison s'arrête là, car Milk développe son propre jeu de scène. Leur chanteuse est certes moins extravertie qu'Els Pynoo, mais elle a de la voix. Et sa sensualité naturelle intrigue. Dès le premier titre du set, "Be yourself" (NDR : rien à voir avec le titre d'Audioslave), leur bassiste Sébastien Preaud se lâche et escalade les enceintes.

Inévitablement on pense à IamX ou Fischerspooner ; mais on ne tombe jamais dans la copie
conforme. Le set est rafraîchissant (NDR : outre la blanche rosée que l'on partage avec ses camarades trentenaires). On est finalement bien loin de la pop aseptisée entretenue par certaines formations belges actuelles (NDR : qui a dit hypes ?) Il est peut-être 2 heures du matin ; cependant, les spectateurs apprécient le concert jusqu’à son terme. Et le combo suscite d'ailleurs la sympathie. On suivra son parcours de près, ...