bloem !

BLOEM !

Mc Jj :

sopranino Sax & drone tube

Anton Mobin :

prepared chamber, objects and tapes

Gilles Peetermans :

Chemical slide show

 

MAURICE CHARLES JJ (be)
(Saxophone sopranino & bariton)
Maurice Charles Jj

Tout d’abord influencé par Steve Lacy, sa rencontre avec le saxophoniste français de renommée internationale Michel Doneda fût décisive. Il fût amené à enrichir sa technique instrumentale au saxophone sopranino, travaillant principalement la matière sonore, le souffle, les sons multiphoniques, la richesse de timbre, pour aboutir à un mode d’expression personnel.

L’idée d’utiliser la matière sonore de l’instrument comme vecteur d’énergie constitue un des points d’ancrage principaux de son expression artistique tant au saxophone sopranino qu'au saxophone baryton.

Dans l'improvisation musicale libre, il aime partager ces moments uniques, subtils, volatils, fragiles, mais ô combien profonds, intenses et surprenants.

ANTON MOBIN (fr)
(Chambre préparée, objets, cassettes)
http://antonmobin.blogspot.com/

Artiste sonore, improvisateur et producteur radio indépendant, les activités sonores d’Anton Mobin évoluent dans deux univers parallèles et complémentaires : L’improvisation et la création radiophonique.

Autodidacte, Anton se tourne très vite vers une pratique expérimentale et décomplexée de tous codes liés à la musique improvisée et privilégie une approche intuitive. Toujours à la recherche de nouvelles articulations entre objets, manipulations et interaction avec son propre corps, ces performances sont énergiques, radicales et spontanées. Depuis les années deux mille, il développe un échange privilégié avec un grand nombre d’artistes internationaux autour de l’improvisation libre.

Fasciné par le détail singulier des sons du quotidien, le bruitage et les sons fixés sont les éléments principaux de son travail naturellement orienté vers une “musique concrète intensive” : un mur de sons se métamorphosant en paysage, constructions glissantes où chaque son disparaît à l’intérieur d’un autre.

Gilles Petermans

"Chemical Slide Show"

est une séance de projection ; une expérience visuelle éphémère et magique.

La performance s'effectue avec des projecteurs analogiques (rétro-projecteurs et projecteurs diapo.) détournés de leur fonctionnement initial et couplés avec des technologies numériques.

Des liquides et des réactifs chimiques sont envoyés dans les projecteurs. Les molécules s'animent et se projètent sur un écran ou dans l'espace selon la disposition du lieu.

Cette séance de projection prend comme référence les premiers dispositifs visuels du pré-cinéma et des lanternes magiques du 19ième siècle.

Les scientifiques de l'époque étudiaient les mouvements de phénomènes physico-chimiques par projection à l'aide d'une lanterne magique...